À propos de Sébastien Loeb

Dans sa vie , Sébastien Loeb a démontré sa passion pour le sport automobile et les rallyes , animé par le désir de repousser ses propres limites. Il a accumulé les records et les prix grâce à son talent hors du commun.



Sébastien commence le sport dès ses premiers pas. À l’âge de trois ans , il pratique déjà la gymnastique , suivant ainsi les traces de son père, lui – même ancien champion de la discipline. Il ne lui faut pas beaucoup de temps avant de rejoindre la compétition et son palmarès au cours des 12 années dans cette discipline est impressionnant : quatre fois champion d’Alsace , une fois champion du Grand Est et cinquième aux championnats de France.
Sébastien a toujours eu la passion de la course , que ce soit sur un tricycle , un vélo , ou plus tard sur des mobylette de location pendant les vacances. Et à chaque fois , il court pour la victoire. Son parcours scolaire est exemplaire , et il fait la fierté de ses parents , tous deux enseignants , jusqu’à l’âge de… 12 ans , quand une nouvelle passion commence à le consumer : son mobylette et les courses entre ados. Sébastien et ses camarades inventent des courses de deux roues — «Spéciale du rond-point» et «Grand prix des vignes» — brûlant de la gomme et dérangeant les riverains dans une égale mesure. Il participe également à quelques courses officielles, se distinguant quand sa monture ne le lâche pas. Les caractéristiques d’un grand champion étaient déjà présentes pendant ses années d’apprentissage.
Sébastien quitte l’école. Il veut faire quelque chose de ses mains et commence un apprentissage d’électricien. Sa carrière professionnelle démarre à peine lorsqu’il met toutes ses économies dans l’achat de l’objet de ses rêves : une Super 5 GT Turbo. Les pneus ne survivent pas aux premiers 2 500 kilomètres et son permis de conduire passe plus de temps à la préfecture que dans son portefeuille! C’est ainsi que débute sa carrière de pilote et ses qualités innées sont déjà remarquées. Sébastien épuise quelques GTI avant de tomber sur l’annonce de l’«Opération Rallye Jeune» visant à détecter les jeunes pilotes de rallye. Nous sommes en 1995. Sébastien a 21 ans et racle les fonds de tiroirs pour réunir les 100 francs requis pour l’inscription. Il remporte la sélection régionale et la finale au Castellet , mais son concurrent le plus proche (Nicolas Bernardi) , qui termine l’épreuve à la tombée de la nuit est déclaré vainqueur. Il échoue à nouveau en finale en 1996. Mais cela ne le décourage pas ; il est déjà convaincu de sa vitesse et de son talent. La seule chose qui le freine à l’époque , c’est l’argent pour se lancer.
En Alsace , le talent de pilote de Sébastien n’est pas passé inaperçu. Deux passionnés , Dominique Heintz , pilote de rallye amateur , et Rémi Mammosser l’acceptent au sein de leur équipe «Ambition Sport Auto» avec pour unique objectif : permettre à ce pilote prometteur de lancer sa carrière. C’est un moment capital dans la vie de Sébastien. En 1997 , ils ont réussi à réunir les fonds et à trouver une voiture. Dominique Heintz appelle Sébastien : «tu cours dans 15 jours dans une épreuve régionale et je serai ton copilote.» Ça a été leur premier rallye et également leur première victoire. «Soit il est fou, soit c’est un génie» déclare Dominique Heintz en laissant sa place de copilote à une autre âme courageuse. Ce sera sa seule épreuve régionale avant d’intégrer la compétition nationale en «Volant 106». Où Sébastien gagne 4 courses dans la catégorie «1300» avant de sauter une classe pour concourir dans les deux courses de la catégorie «1300» où il obtient de très bons résultats. À l’issue de ces 6 courses , la revue «Échappement» le désigne Meilleur espoir de l’année.
Au cours de cette même saison , un nouveau duo se forme à l’issue du rallye des Cévennes , le duo : Loeb-Elena. En 1998, l’équipe s’attaque au trophée Saxo Kit Car. Sébastien gagne toutes les épreuves qu’il termine , mais l’expérience a un prix : deux voitures détruites ainsi que les finances du team Ambition Sport Auto. En 1999 , il remporte le trophée haut la main. À l’époque Sébastien concourt toujours dans la catégorie amateur , mais impressionne déjà les observateurs et ses concurrents. À tel point que la Fédération Française du Sport Automobile l’inclut dans l’équipe française de rallye et lui permet de concourir au niveau international dans trois rallyes. Il se fait sortir en Catalogne, mais remporte sa catégorie en Corse et à San Remo. Les finances sont basses en 2000 , mais Ambition Sport Auto l’inscrit au championnat de France des rallyes pour une épreuve sur terre/gravier dans une Saxo Kit Car louée pour l’occasion. Il remporte la victoire en catégorie deux roues motrices , se faisant remarquer par Citroën qui finance la deuxième épreuve afin de pouvoir s’associer à ce pilote à la réputation grandissante. Il gagne à nouveau , ce qui amène deux sponsors du rallye Jean-Pierre Champeau et Frédéric Schmitt de Citroën à financer la suite du programme. Sébastien est sacré champion de France.
C’est en 1999 , à la fin du rallye de Catalogne que Sébastien conduit pour la première fois une voiture WRC (une Seat) pour le compte de la revue Échappement. En à peine quelques tours, il égale le temps du pilote titulaire. À la fin de l’année 2000 , grâce au parrainage de Didier Auriol , la FFSA l’intègre dans l’équipe française de rallye et lui permet de concourir dans les rallyes de San Remo et de Corse au volant d’une Corolla WRC. Il termine les deux épreuves dans les 10 premiers. Les maîtres de la catégorie rallye ne s’y trompent pas : un sérieux concurrent est arrivé. Mais c’est au Rallye du Var en 2000 qu’il se fait vraiment un nom. Guy Fréquelin , qui a suivi de près la victoire de Sébastien en Championnat de France lui confie une Xsara Kit Car. Sébastien remporte le rallye du Var avec la manière. «Une étoile est née» déclare Fréquelin qui lui offre le soir même un contrat officiel pour concourir en Championnat de France. Sébastien est devenu pilote professionnel.
Membre clé de l’équipe Citroën, Sébastien poursuit sa progression. EN 2011 , il prend part au Championnat de France sur asphalte au volant d’une Xsara et au Mondial Super 1600 en Saxo. Le duo Loeb-Elena rafle tout , avec cinq victoires en cinq courses en Super 1600. Guy Fréquelin pousse son talentueux pilote plus loin. Pour le rallye de San Remo, il court avec une Xsara WRC. Sébastien signe son meilleur temps d’étape et termine au final second juste sur les talons du «Maître du tarmac», Gilles Panizzi lui – même. C’est un véritable coup de tonnerre , jamais un débutant n’a réussi une telle entrée à ce niveau! C’est donc logiquement qu’il intègre l’équipe WRC pour la saison 2002. C’est une saison d’apprentissage et Sébastien ne participe qu’à sept épreuves. Il laisse échapper la victoire au Rallye de Monte Carlo en raison d’une pénalité de temps , mais il remporte le Rallye d’Allemagne prouvant ainsi son talent. L’année 2003 est sa première saison complète en tant que pilote WRC. Dans l’équipe Citroën, où un certain Dominique Heintz remplit le rôle d’ouvreur , Sébastien est associé à des grands noms du rallye comme Carlos Sainz et Colin McRae. Mais ils doivent se faire à l’évidence, une nouvelle superstar est dans l’équipe. Sébastien gagne trois épreuves WRC cette année – là (Monte Carlo, Allemagne et San Remo) , finit plusieurs fois sur le podium et rate d’un point le titre du championnat. Il s’incline devant Petter Solberg qui remporte le titre WRC cette année – là après sa victoire dans le rallye de Grande-Bretagne. Les espoirs placés dans le jeune talent étaient énormes , mais personne n’aurait prédit une telle réussite pour sa première saison complète en WRC: il termine vice-champion , et avec ses équipiers , permet à Citroën de remporter le titre des constructeurs.
Sébastien Loeb Official Videogame

Incredible PALMARES

Sébastien Loeb Palmares - Videogame
Sébastien Loeb - Videogame
Sébastien Loeb - Videogame
Sébastien Loeb - Videogame

Sébastien Loeb Rally Evo © 2016 Published and Developed by Milestone S.r.l. All rights reserved.
"", “PlayStation” and "" are registered trademarks of Sony Computer Entertainment Inc. All rights reserved.
Trademarks are property of their respective owners. © 2016 Milestone Srl – Tutti I diritti riservati. Milestone è un marchio registrato di Milestone Srl.

This site uses cookies. By continuing to browse the site you are agreeing to our use of cookies. Find out more here.